A la une >>

Déplacement dans l’Hérault : l’égalité des territoires, c’est assurer la continuité territoriale de la République

4 octobre 2013| Mis a jour le 16 avril 2014

Cécile Duflot était ce vendredi 4 octobre à Montpellier, dans l’Hérault, pour clôturer la séance plénière de la 24e convention nationale de l’intercommunalité de l’Assemblée des communautés de France (AdCF). La ministre s’est ensuite rendue dans les communes rurales de Saint-Christol et Saint-Sériès.

« L’égalité des territoires a pour ambition de fabriquer des égaux dans des territoires solidaires. »

Lors de son discours de clôture de la convention de l’intercommunalité de l’ADCF, la ministre a rappelé que la politique en faveur de l’égalité des territoires se fondait sur deux objectifs prioritaires : « assurer l’accès aux services publics » à l’ensemble des citoyens et « développer les capacités de toutes et tous, quel que soit la position dans l’espace physique et social. »

Cécile Duflot a ensuite défini le processus de décentralisation comme une formidable opportunité pour consolider la promesse républicaine d’égalité.


Le rôle du numérique

Par ailleurs, la ministre a réaffirmé le rôle primordial du numérique pour soutenir le développement local. « La révolution numérique offre pour la ruralité des potentialités que l’on mesure mal encore. Mais sur le trajet de territoires revitalisés, plus écologiques, elle ouvre des perspectives nouvelles, notamment pour la maîtrise des consommations d’énergie, d’eau, pour l’économie circulaire et l’organisation des mobilités, grâce aux réseaux intelligents. »


Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) : outil essentiel pour assurer la continuité territoriale de la République

La création du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) est une réelle opportunité pour la ruralité. Les questions rurales compteront en effet parmi les priorités de ce nouvel organisme qui regroupe la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR), le Secrétariat général du comité interministériel des villes (SG-CIV), et l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

Comme le déclarait Cécile Duflot, le CGET a pour rôle de favoriser « l’accès aux services publics, le développement des capacités de chaque territoire, l’accompagnement des mutations économiques, l’impulsion de la transition écologique ou encore la création d’emplois locaux durables et non délocalisables ».

Des plans locaux d’urbanismes intercommunaux

Dans son discours, la ministre a insisté sur la nécessité de mettre à la disposition des élus les moyens d’élaborer les plans locaux d’urbanisme sur le périmètre des intercommunalités afin de construire les logements là ils sont le plus utiles.

« Je suis convaincue que l’aménagement durable passe par l’élaboration de documents d’urbanisme à l’échelle intercommunale. Cette élaboration, par la mutualisation des moyens et des compétences qu’elle permet, exprime et incarne la solidarité entre les territoires. »

Cécile Duflot a conclu son intervention sur l’importance de la participation citoyenne. « La décentralisation et la modernisation des outils de l’État ne peuvent se faire sans une réflexion parallèle visant à redonner la parole à la société civile en encourageant un « empowerment » à la française. »

Saint-Christol : un territoire rural dynamisé grâce à ses ressources

Cécile Duflot s’est ensuite rendue à Saint-Christol, au nord de Montpellier, où elle a visité le pôle œunotouristique Viavino. Disposant d’espaces viticoles, la commune a décidé, dans le cadre de sa stratégie de développement local, de la requalification des espaces publics et de l’implantation du domaine Viavino, pour promouvoir un agro-tourisme et accroître son attractivité. Ce centre, ouvert depuis début 2013, propose des séjours touristiques aux particuliers et une salle de séminaire réservée aux professionnels.

Visite de 24 nouveaux logements sociaux dans le village de Saint-Sériès

Cécile Duflot s’est enfin rendue dans la commune voisine de Saint-Sériès pour visiter les logements sociaux de la résidence Le Clos des Vignes, dont la construction a été réalisée par la société Un toit pour tous. Les 24 logements sociaux, inaugurés début septembre, proposent des espaces de 48 à 66 m2, accessibles en location-accession.