A la une >>

Déplacement d’Emmanuelle Cosse, dans l’Eure, sur la rénovation de logements

10 mars 2016| Mis a jour le 8 juillet 2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, s’est rendue dans l’Eure, jeudi 10 mars, pour visiter des logements rénovés et adaptés, financés, en partie, par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Objectif : valoriser des outils destinés au parc privé permettant, notamment, de lutter contre la précarité énergétique et l’habitat indigne.

Favoriser l’accès au logement de publics fragiles par la mobilisation du parc privé

Emmanuelle Cosse à rencontré des propriétaires occupants, accompagnés par SoliHa Normandie Seine, et des occupants locataires, accompagnés par SIRES, agence immobilière sociale. A travers ces programmes, c’est un large éventail d’outils destinés au parc privé qui sont mis en évidence afin de toujours mieux :

- l’adapter à la perte d’autonomie,
- lutter contre la précarité énergétique et contre l’habitat indigne
- développer des logements à vocation social.

Le projet SOLiHA, solidaires pour l’habitat
La fédération accompagne les particuliers et les collectivités locales dans les opérations d’amélioration et de rénovations d’habitat et dans la prise en charge des projet de développement urbain et social. Elle permet de favoriser l’accès au logement de publics fragiles, par la mobilisation du parc privé sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure – CASE. Elle contribue aussi au développement d’une offre locative à vocation sociale avec un outil professionnel de gestion, de médiation et d’accompagnement socio-éducatif à même de sécuriser le propriétaire.

La lutte contre la précarité énergétique et le programme « Habiter mieux »

La ministre du Logement et de l’Habitat durable a visité un logement rénové dans le cadre du programme « Habiter mieux » de l’ANAH.

Ce programme a permis de rénover près de 50.000 logements en 2014 et en 2015, dont la moitié étaient occupés par des ménages vivant sous le seuil de pauvreté. Le programme « Habiter Mieux » a par ailleurs fait la preuve de son efficacité à réaliser des économies d’énergie très importantes dans les logements, avec un gain énergétique moyen de l’ordre de 40%. « Habiter Mieux » permet de lutter contre la précarité énergétique, participe de la relance de l’activité dans la construction / rénovation, et contribue à atteindre les objectifs ambitieux de rénovation énergétique du parc de logement, fixés par la loi Transition Energétique. 

Pour 2016, les engagements ont été portés à 70 000 logements, permettant ainsi d’utiliser « à plein régime » l’ingénierie technique et financière de l’Anah, et ses relais territoriaux comme Soliha.

Emmanuelle Cosse en déplacement dans l’Eure par territoiresgouv