A la une >>

Bâtiment et construction

De la COP21 à la COP22

Publié le jeudi 3 novembre 2016

Le 12 décembre 2015 à la COP21, l’Accord de Paris, premier accord universel sur le climat, a été adopté. La COP22 se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016. La France y valorisera l’ensemble des actions engagées pendant l’année de présidence de la COP21, notamment en matière de transition énergétique dans le secteur du bâtiment et de la construction.

L’efficacité énergétique du bâtiment : enjeu majeur pour le climat

26 novembre 2015 | Mis à jour le 3 novembre 2016

En tant que pays hôte de la COP21, la France a travaillé en amont et en aval de la Conférence pour transformer les principes posés dans l’Accord de Paris en actions concrètes. Elle a engagé, dès 2015, une politique ambitieuse en faveur de la transition énergétique. Le secteur du bâtiment représentait 45 % de la consommation énergétique de la France en 2014. Il est le plus important consommateur d’énergie et constitue un gisement majeur d’efficacité énergétique. Il représentait 20 % des émissions de gaz à effet de serre en 2013.

La France fixe des objectifs ambitieux

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, de nombreuses mesures ont été prises pour économiser l’énergie dans le bâtiment, touchant à la fois le parc existant et la construction des bâtiments neufs, et des mesures d’accompagnement sont mises en place. L’objectif est de réduire la consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à 2012.

La transition énergétique dans le bâtiment

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verteainsi que les plans d’action qui l’accompagnent vont permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique en équilibrant mieux ses différentes sources d’approvisionnement.

Aujourd’hui, le bâtiment représente 20% des émissions de gaz à effet de serre de la France. En cela, le plan de relance de la construction mis en place le gouvernement est directement concerné par l’Accord de Paris.

Mise en place d’une alliance mondiale pour les bâtiments et la construction

La COP21 a marqué le lancement d’une nouvelle alliance mondiale pour les bâtiments et la construction, qui vise à rassembler les pays, les villes et les organisations publiques et privées du secteur de la construction, et cela afin d’intensifier la mise en œuvre des actions ambitieuses consacrées à prendre la route de « moins de 2°C » dans le secteur du bâtiment et de la construction :

  • La planification, la conception, la rénovation de bâtiments et leur construction offrent un potentiel important pour arriver à une croissance rapide des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
  • Elles permettent le déploiement de solutions résilientes au changement climatique, adaptées aux situations locales, et profitant des ressources du territoire.
  • Cette initiative vise également à créer des environnements de vie et de travail meilleurs et plus sûrs, de substantielles économies sur les coûts de fonctionnement, de potentiels revenus et d’importantes réductions des émissions de gaz à effet de serre.