A la une >>

Précisions sur la situation de l’EPADESA

20 juillet 2016

Suite à la parution d’articles de presse relatifs à la situation de l’Établissement public d’aménagement de la Défense Seine Arche (EPADESA), le ministère du Logement et de l’Habitat durable tient à apporter les précisions suivantes :

  •  A la demande de l’EPADESA, un cabinet externe de Commissaires aux Comptes, le cabinet MAZARS, a certifié les comptes de l’établissement ainsi que la sincérité et la transparence des informations communiquées au conseil d’administration. Ce dernier a ainsi obtenu, pour la 4ème année consécutive, une « certification sans réserve ». Les éclaircissements demandés par M. Patrick DEVEDJIAN, Président du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, en sa qualité d’administrateur ont été apportés au cours de la séance du conseil d’administration du 12 juillet, en sa présence. Ces précisions ont été validées par les Commissaires aux Comptes présents.
  • Les performances économiques de l’EPADESA s’avèrent satisfaisantes et conformes à l’objectif économique de cet établissement public qui a vocation à réinvestir ses recettes foncières dans la création ou la rénovation des espaces publics du quartier d’affaire et de la Seine Arche. Ces espaces sont, par la suite, rétrocédés aux communes et à l’Etablissement DEFACTO gratuitement.
    De fait, le taux de vacances du quartier d’affaires de La Défense est passé de 15% à la fin 2013 à 8,4% à la mi- 2016, proche des plus bas historiques relevés par l’observatoire IMMOSTAT. La rénovation des tours les plus anciennes s’accélère : 70.000 m2 engagés en 2015 ; 162.000 m2 en 2016. Enfin, les charges foncières perçues par l’EPADESA progressent à un rythme soutenu : 17,4 M€ en 2014 ; 76,5 M€ en 2015 ; 87,8 M€ pour le seul premier semestre 2016.
  •  Le Premier ministre a confié une mission de préfiguration au Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) et à l’Inspection Générale des Finances (IGF). Cette mission procédera à l’estimation des actifs des deux établissements publics – EPADESA et DEFACTO – afin d’organiser la création d’un établissement public local dont les collectivités locales assureront la responsabilité du pilotage et du financement. Cette mission a pour objectif, tant de de préserver les intérêts patrimoniaux de l’Etat – dans le cadre d’une évaluation impartiale des actifs et des flux financiers - que d’assurer le développement durable du quartier d’affaires de La Défense. 

Le ministère tient à réaffirmer son soutien aux équipes de l’Etablissement dans la conduite du projet stratégique 2015-2025.
 

Le communiqué de presse : Précisions sur la situation de l’EPADESA (PDF- 31.4 ko)