A la une >>

Cession de la caserne de Reuilly : 400 à 500 nouveaux logements

9 juillet 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Cécile Duflot a participé, le 9 juillet 2013, à la signature de la cession de la caserne de Reuilly à la Ville de Paris avec Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget et Bertrand Delanoë, maire de Paris. Cette cession, emblématique de la mobilisation du foncier public de l’Etat pour répondre aux besoins en matière de logement, permettra de construire de 400 à 500 logements, dont la moitié seront des logements sociaux.

La loi du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier de l’Etat

Afin d’accroître l’offre de logements, la loi du 18 janvier 2013, dont le décret d’application a été signé le 15 avril 2013, rend possible la cession du foncier public avec une forte décote pouvant aller jusqu’à la gratuité pour favoriser la construction de logements. Cette loi de mobilisation du foncier public en faveur du logement vise à accompagner les collectivités territoriales dans la mise en œuvre de l’engagement du président de la République de construire 500 000 logements par an, dont 150 000 logements sociaux, d’ici 2017.

La caserne de Reuilly, située dans le XIIème arrondissement de Paris, est un espace de deux hectares, qui appartient au ministère de la Défense.

La Ville de Paris souhaitait acquérir ce site inoccupé et y construire 400 à 500 logements, dont 50 % de logements sociaux. Grâce à la loi du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier de l’Etat, un protocole d’accord entre l’Etat et la Ville de Paris permettra la cession de ce terrain à Paris Habitat, pour un montant de 40 millions d’euros.

Le nouvel ensemble immobilier, qui préservera la qualité architecturale du lieu, prévoit la réalisation d’une crèche de 66 places, l’installation de commerces de proximité et la création d’un espace vert dans l’ancienne cour de la caserne.