A la une >>

Cécile Duflot en Haute-Saône : engager la dynamique de l’égalité des territoires

22 février 2013| Mis a jour le 16 avril 2014

La ministre de l’Égalité des territoires et du logement, Cécile Duflot, est en déplacement en Haute-Saône vendredi 22 février. L’occasion de saluer des initiatives emblématiques et les efforts déployés par les collectivités locales pour relever le défi de l’égalité des territoires.

Répondre au défi de l’égalité des territoires

La Haute-Saône est un département emblématique de l’égalité des territoires : la densité de population y est faible (44 habitants/km²) et les habitants, dont la moitié vit dans des communes de moins de 500 âmes, éprouvent souvent des difficultés à accéder aux services publics. Le territoire souffre également de l’éloignement de grands axes de transports et de communication. Les franges Ouest et Nord du département sont des territoires ruraux particulièrement fragiles, en proie au vieillissement de leur population.


Cependant, des efforts importants pour améliorer la qualité de vie des Haut-Saônois ont été engagés, tant par les collectivités locales que par l’État. Les DREAL de Franche-Comté et d’Alsace sont ainsi lauréats de l’appel à projets « Ateliers des territoires », initié fin 2012 par le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement. Cet appel à projets vise à aider les territoires en marge à faire face à leurs difficultés en matière d’habitat et d’aménagement du territoire. Il aide les collectivités à lutter contre l’habitat indigne, la dégradation des centre-bourgs, mais aussi contre le déclin de la population.

Des solutions portées par des collectivités volontaires et créatives


Les collectivités locales ont mis en place des initiatives pour rendre les services plus accessibles aux habitants. Après un passage à Rioz, pour visiter des logements neufs, pavillons ou logements collectifs, construits selon les normes BBC (Bâtiments Basse Consommation), la ministre s’est rendue à Montbozon pour découvrir le pôle d’accueil « Petite enfance du pays de Montbozon ». Pour faire face au manque de solutions de garde, un véritable pôle dédié à la petite enfance a récemment ouvert ses portes dans les locaux de l’ancienne école municipale. Au total, une trentaine d’enfants sont accueillis chaque semaine, et un espace dédié permet aux assistantes maternelles, installées dans tout le pays, de se retrouver une fois pas semaine, et de préparer ainsi à la vie en collectivité les enfants dont elles ont la garde.

A Noroy-le-Bourg, en lisière d’un site forestier classé Natura 2000 et d’une truffière, Cécile Duflot a rencontré ensuite les équipes de la Maison de la Ruralité, qui fait partie du pôle d’excellence rurale « chanvre ». Cette Maison de la Ruralité, s’inscrivant pleinement dans le projet global de la commune de développement économique, a pour ambition de soutenir les filières locales, en particulier la filière « chanvre », et également le travail du bois. Un lieu unique de valorisation du territoire, où sont dispensés des conférences et des sessions d’apprentissage des techniques spécifiques à l’utilisation du chanvre dans la construction, qui attire également de nombreux touristes, grâce à sa collection de machines agricoles.

L’après-midi, à Vesoul, Cécile Duflot se voit remettre le rapport qu’elle avait commandé en juin dernier à l’économiste Eloi Laurent, faisant un état des savoirs sur le thème de l’égalité des territoires. À cette occasion, la ministre prononcera un discours, dans lequel elle précisera sa vision de l’égalité des territoires et précisera les grands axes de sa politique en faveur d’un développement équilibré et durable des territoires.