A la une >>

Cécile Duflot en Dordogne : à la rencontre des territoires

19 avril 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Cécile Duflot a inauguré son « tour de France des territoires » par un déplacement en Dordogne le 19 avril 2013. Objectif : rencontrer les habitants pour écouter leurs attentes et échanger sur les initiatives et les idées innovantes en matière d’égalité des territoires.

Le « tour de France des territoires » avait été annoncé par Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, au cours d’un déplacement à Vesoul, en Haute-Saône, en février, au cours duquel l’économiste Éloi Laurent lui a remis le rapport « Vers l’égalité des territoires ». La ministre va donc se déplacer en région, tout au long de l’année 2013, pour mettre en lumière des initiatives et projets particulièrement innovants, notamment en matière de services au public, diffuser les bonnes pratiques et illustrer la capacité de tous les territoires à porter eux-mêmes des actions contribuant à leur développement et à la qualité de vie de leurs habitants. Une politique ambitieuse d’égalité des territoires ne peut se faire sans la participation des acteurs locaux : c’est le leitmotiv qui va guider ce tour de France des territoires.

Échanges avec les habitants

Ce n’est pas par hasard si Cécile Duflot commence son tour de France des territoires par un déplacement en Dordogne. Ce département illustre les enjeux de l’égalité des territoires : il doit faire face à un certain nombre de contraintes liées à sa ruralité et à des difficultés comme un taux de chômage élevé, une population vieillissante et l’enclavement de certains territoires. Mais la Dordogne fait preuve d’une vraie force d’innovation et sait utiliser les atouts non négligeables, dont elle dispose, comme sa tradition gastronomique, son savoir-faire artisanal et ses richesses environnementales.

À Meyrals Cécile Duflot est allée inaugurer le chantier de huit logements sociaux qui illustre parfaitement la capacité de ce département à agir concrètement pour son développement. Dans le monde rural aussi, le logement social est une nécessité pour maintenir des jeunes actifs. Et ces constructions sont prévues en bois, ce qui en font un projet à la fois écologique (il vise le label « très haute performance énergétique ») mais aussi un vecteur de développement local, qui s’appuie en particulier sur les ressources sylvicoles du département.

Non loin de là, la ministre Cécile Duflot est ensuite allée à la rencontre des habitants et a participé à un débat organisé au Buisson de Cadouin sur le thème de la ruralité et de l’égalité des territoires. Les échanges ont notamment porté sur la question de l’accès aux services (commerces de proximité, services publics comme administrations), les ressorts du développement économique local, fondé en Dordogne sur le tourisme rural et la gastronomie, et enfin l’aménagement numérique comme vecteur de désenclavement des territoires.

Accessibilité aux services de santé

La ministre s’est ensuite rendue sur le chantier de la future maison de santé interdisciplinaire de Lalinde, qui est construite avec le soutien financier du ministère de l’Égalité des territoires et du Logement. Cette future maison regroupera des activités médicales et paramédicales en un lieu unique, offrant un ensemble de services de santé aux 13 000 personnes vivant dans un périmètre de 15 km autour de Lalinde.

Cécile Duflot y a rappelé l’importance de la lutte contre la désertification médicale, et les moyens mis en œuvre dans le pacte « Santé-Territoires » de décembre 2012, porté la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine et soutenu par le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement via le fonds national d’aménagement du territoire, auquel 30 millions d’euros ont été affectés. Cécile Duflot a souligné l’intérêt de projet comme cette maison pluridisciplinaire de santé de Lalinde, qui constitue une réponse, à la fois aux besoins des habitants mais aussi à l’évolution des modes d’exercice souhaitée par de nombreux professionnels. Actuellement, en Dordogne, plusieurs maisons de santé pluridisciplinaires rurales sont ouvertes et fonctionnent (Verteillac, Villamblard, Saint-Pardoux-La-Rivière, Salignac-Eyvigues, Belvès, Rouffignac, La Coquille/Jumilhac).

La ministre a ensuite visité le futur pôle social des services à la personne de Lalinde. Ce pôle a vocation à mutualiser les moyens en termes d’accueil, et d’espace d’information. Il coordonnera les actions en faveur du maintien à domicile des personnes âgées. Ce lieu bénéficie lui aussi d’un financement du ministère et proposera à tout le bassin de vie des services publics de proximité.