A la une >>

Cécile Duflot au salon BATIMAT

4 novembre 2013 | Mis à jour le 16 avril 2014

Dédié à la construction, et en particulier à l’innovation dans le secteur du bâtiment, le salon BATIMAT se tient du 4 au 8 novembre 2013 au Parc des Expositions de Villepinte. Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, s’y est rendue le lundi 4 novembre 2013. Au programme : rencontre avec des professionnels, ouverture du concours de l’innovation, extension de la démarche « RGE » (« Reconnu garant de l’environnement »).


L’édition 2013 du salon professionnel Batimat, où environ 3 500 exposants sont présents et 400 000 visiteurs sont attendus, se déroule sur les thèmes de l’espace urbain de demain, de la ville en accord avec son environnement, de l’accessibilité et de la technologie en matière de construction. La performance énergétique dans le bâtiment est plus particulièrement à l’honneur cette année, qu’il s’agisse d’innovations en matière de matériaux de construction et de rénovation, ou encore des dispositifs intelligents.


La montée en compétence des professionnels du bâtiment pour assurer un grand nombre de rénovations de qualité constitue un pilier indispensable à la réussite du plan de rénovation énergétique de l’habitat. Tous les acteurs, et particulièrement ceux de la filière des professionnels du bâtiment, se mobilisent pour atteindre l’objectif des 500.000 logements rénovés par an à horizon 2017 annoncé par le Président de la République.

A la rencontre des professionnels


En visite à l’occasion de l’ouverture du salon, Cécile Duflot est allée à la rencontre des professionnels, des exposants, institutionnels ou entreprises spécialisées dans les matériaux pour la rénovation énergétique du bâtiment.


Elle s’est notamment arrêtée sur les stands d’acteurs de la filière bois, des matériaux bio-sourcés (chanvre), recyclés (fibres de vêtements recyclés) et de l’isolation thermique par l’extérieur : l’efficacité énergétique nécessite une isolation efficace, et ces filières, en nette progression, se développent pour répondre à cet enjeu dans le respect de l’environnement et de la santé.

Ouverture du Concours de l’innovation


La ministre a terminé sa visite en ouvrant le Concours de l’innovation pour le bâtiment, qui a distingué 81 innovations.


« Je voudrais vous dire toute mon admiration pour la créativité dont vous faites preuve au service de la transition énergétique et écologique du bâtiment ». (…) « Quant au déploiement du numérique dans le bâtiment c’est, vous le savez, un formidable outil au service de la gestion intelligente de l’énergie... », a déclaré la ministre.


Cécile Duflot a également donné rendez-vous le 6 novembre prochain à la Cité de l’architecture et du patrimoine, pour la présentation des 20 équipes de chercheurs en lice pour le Solar Decathlon, compétition internationale dans le domaine de la construction innovante, dont l’édition 2014 se tiendra en juin prochain, à Versailles.


 

Signature de 3 chartes RGE :


À l’occasion de sa visite, Cécile Duflot, a signé trois chartes « RGE » avec l’Ademe et les filières du bâtiment.
La mention « RGE », enrichie et étendue à de nouveaux professionnels, prend un nouveau nom et devient « Reconnu garant de l’environnement ». Elle permet aux particuliers d’identifier plus facilement les entreprises et artisans bénéficiant d’une qualification professionnelle reconnue en matière de rénovation énergétique.


Les trois chartes signées le 4 novembre 2013 attestent de la mobilisation des professionnels pour atteindre les objectifs ambitieux de construction et rénovation du Gouvernement :


- élargissement de la démarche « RGE travaux » qui est prolongée de deux ans et étendue aux certifications portant sur une « offre globale » de rénovation ;


- lancement de la mention « RGE études » pour identifier les professionnels de la maîtrise d’œuvre (bureaux d’étude, économistes de la construction, architectes) compétents en matière d’amélioration de la performance énergétique et engager la montée en compétence de ces maîtres d’œuvre ; 


- engagement des industriels produisant les matériaux de construction et de rénovation à renforcer l’aspect « économies d’énergie » dans la formation des artisans et à promouvoir la mention « RGE ».

> Consulter ou télécharger les chartes d’engagement RGE signées le 4 novembre 2013