A la une >>

Aménagement et urbanisme

L’Atelier littoral

Publié le jeudi 19 septembre 2013

L’Atelier littoral propose, sur une dizaine de sites, un programme de travail sur les dynamiques de transformation de l’espace et les actions en cours sur le littoral.

La démarche de l’Atelier littoral

9 septembre 2013 | Mis à jour le 10 janvier 2014

Baie de Somme

Baie de Somme - Laurent Mignaux / METL

En 2006, la DHUP a engagé une première action collective sur les méthodes de représentation des dynamiques territoriales sous forme d’Atelier national sur le littoral, impliquant l’administration centrale et les services régionaux de l’Etat, avec l’appui du bureau d’études SIRS.

En 2006-2007, suite à cet Atelier fondateur, une expérimentation de projet a été lancée sur trois sites littoraux : la ria d’Etel ; les Sables d’Olonne, Saint Gilles-Croix-de-Vie et La Roche-sur-Yon ; Montreuil-sur-mer, Berck et Le Touquet.
Equipe projet :

  • Christian Devilliers, architecte-urbaniste
  • Jean-Michel Roux, économiste
  • Antoine Haumont et Valérie Morel, géographes.

En 2009, un deuxième Atelier littoral a été lancé sur cinq nouveaux sites : le Coutançais, la baie de Morlaix, la presqu’île Guérandaise et la Brière, la côte Vermeille et les Albères, ainsi qu’Antibes.
Equipe projet :

  • Michel Corajoud, paysagiste,
  • Alvaro Siza, Eduardo Souto de Moura, Luiggi Snozzi, Edith Girard, architectes,
  • Arnaud Tresvaux du Fraval, environnementaliste,
  • Laurent Davezies, économiste.

La phase stratégique de cet Atelier s’est prolongée en 2010 par des approfondissements sur
quatre sites (à l’exception d’Antibes), conformément au souhait des élus.

En 2010 un Atelier « d’urgence » a été mené en Charente-Maritime après le passage de la tempête Xynthia pour aider les élus à se projeter dans une vision d’avenir et de sortie de crise. Les travaux ont été menés de juin 2010 à février 2011 avec les élus concernés et ceux de l’arrière pays. L’équipe projet a été pilotée par François Grether, architecte urbaniste et était composée des architectes Paul Grether et Hervé Beaubouin, de l’économiste Jean-Michel Roux et de la géographe spécialiste des submersions marines, Valérie Morel.