A la une >>

Assemblée générale des architectes-conseil de l’Etat

3 avril 2015 | Mis à jour le 22 mai 2015

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, est intervenue en clôture de l’assemblée générale des architectes-conseil de l’Etat (ACE), jeudi 2 avril 2015 à La Défense. Elle a réaffirmé leur rôle majeur aux côtés des services de l’Etat.

Le Ministère a une longue tradition de travail avec les architectes-conseils. Leur fonction « d’expert de proximité » leur permet :

  • de participer à la mise en œuvre quotidienne de la politique gouvernementale de développement de territoires durables et solidaires
  • d’accompagner les collectivités sur les grands enjeux de l’aménagement (mobilité, mixité, développement économique, etc.)
  • d’appréhender les enjeux sociétaux et économiques d’un projet urbain pour le territoire

Accompagner les territoires en mutation

Très présents sur les projets de rénovation urbaine, les architectes-conseil partagent une des préoccupations majeures du ministère : l’accompagnement des territoires dans la valorisation et la préservation de leur cadre de vie.

Développer un environnement harmonieux

La ministre a salué l’implication des architectes-conseil aux côtés des Directions Départementales des Territoires (DDT) dans la démarche de concertation sur les évolutions à apporter au règlement du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Un décret est prévu d’ici la fin de l’année.

Le rôle des ACE est central dans la définition des Schémas de Cohérence Territoriale (SCOT) et des Plans Locaux d’Urbanisme Intercommunaux (PLUi).

« Notre action en matière d’urbanisme doit contribuer à développer avant tout des lieux de vie rassemblant équipements, commerces, services, logements, espaces verts, et tout ce qui participe d’un environnement harmonieux » a précisé la ministre.

Discours de Sylvia Pinel à l’assemblée générale des architectes-conseil de l’Etat (PDF- 172.9 ko)

Le saviez-vous ?
Les architectes-conseils de l’Etat (ACE) sont des architectes qui possèdent souvent leur propre agence et consacrent 2 jours par mois à faire du conseil pour les Directions Départementales des Territoires (DDT). Il s’agit de vacations payées par l’Etat dont l’objectif est d’apporter leur savoir-faire sur les projets d’urbanisme.

Crédits photo Une : Laurent Mignaux / MLETR