A la une >>

Après quatre années de hausse, le prix des terrains à bâtir se stabilise

25 octobre 2016


Le prix moyen du mètre carré de terrain acheté pour faire construire une maison individuelle s’établit à 79 euros pour l’année 2015, inchangé par rapport 2014. Intervenant après quatre années de hausse continue, cette stabilisation favorise les projets de construction des Français et conforte le Gouvernement dans son engagement pour la maîtrise des coûts fonciers à travers les nouvelles mesures et orientations prises en 2016. 


L’Enquête sur le prix du terrain et du bâti en 2015, publiée aujourd’hui par le Commissariat général au développement durable (CGDD) et portant sur l’ensemble des permis délivrés en 2015 à des particuliers pour la construction de maisons individuelles, marque une inflexion significative par rapport aux tendances observées ces dernières années.


Après avoir augmenté de plus de 10% entre 2010 et 2014, le prix moyen du mètre carré de terrain à bâtir est en effet resté constant sur un an, à 79 euros. Cette stabilité contribue à une baisse de 0,3% de l’investissement total (terrain et construction) requis pour faire construire une maison individuelle, qui s’établit à 227 700 euros en moyenne.


Ces résultats confirment l’efficacité de l’action du Gouvernement pour une meilleure régulation du prix des terrains à bâtir afin de favoriser la relance de la construction. Ils le confortent aussi dans la mise en œuvre des politiques engagées au cours des derniers mois pour une meilleure maîtrise du foncier dans son ensemble, priorité pour une dynamique durable du secteur du logement :


- Transparence et régulation par la mise en œuvre de l’observation des marchés fonciers préconisée dans le rapport remis par Dominique Figeat et Daniel Goldberg à Emmanuelle Cosse en mars 2016 ;
- Mobilisation du foncier public menée par Thierry Repentin, et prochainement pérennisée à travers la création de la Foncière solidaire ;
- Renforcement, à travers le projet de loi Egalité et Citoyenneté en cours de discussion, du volet foncier dans le Programme Local de l’Habitat afin d’améliorer la connaissance des collectivités, et de les aider à mettre en œuvre de véritables stratégies foncières en soutien de leurs politiques d’aménagement.


Emmanuelle Cosse a déclaré : « La stabilisation du prix des terrains à bâtir est un signe très positif. Cela montre que nous allons dans la bonne direction. Ma priorité c’est de produire des logements à prix abordables pour tous nos concitoyens, quels que soient leurs moyens, et pour cela il faut agir contre le poids excessif que le foncier cher fait peser sur toute la chaîne de la construction ».

Le communiqué : Après quatre années de hausse, le prix des terrains à bâtir se stabilise (PDF- 146.7 ko)

L’enquête sur le prix du bâti en 2015 (PDF- 575.9 ko)