A la une >>

A Marseille, Emmanuelle Cosse s’engage contre l’habitat indigne

13 octobre 2016| Mis a jour le 20 octobre 2016

Jeudi 13 octobre, la ministre du Logement et de l’Habitat durable Emmanuelle Cosse est allée à la rencontre des acteurs œuvrant contre l’habitat indigne à Marseille. Elle s’est également rendue au Congrès des Entreprises publiques locales pour encourager le travail de ces acteurs en faveur du développement des territoires.

Lutte contre l’habitat insalubre

Il existe aujourd’hui à Marseille environ 40 000 logements estimés potentiellement indignes – soit 13% des résidences principales - et 6000 copropriétés considérées comme fragiles, qui présentent des risques pour la santé et la sécurité des habitants.

Pour lutter contre ce phénomène, préoccupant dans le centre-ville et dans les quartiers Nord de Marseille, Emmanuelle Cosse a rencontré les élus locaux à qui elle a rappelé l’importance d’une collaboration entre l’Etat et ses opérateurs et les collectivités territoriales pour une action rapide et conjointe.

La ministre a également souligné la détermination des services de l’Etat en matière de rénovation et de traitement de l’habitat indigne dégradé. Pour lutter contre les copropriétés dégradées par exemple, la loi Alur a mis en place les ORCOD (opérations de requalification des copropriétés dégradées).

A la rencontre des entreprises publiques locales engagées dans le développement des territoires

A l’occasion de son déplacement à Marseille, Emmanuelle Cosse s’est rendue au congrès des Entreprises publiques locales (EPL). Devant les dirigeants d’entreprises, les élus et les acteurs du développement local présents, la ministre a salué le rôle de ces entreprises publiques comme partenaires majeurs pour le développement durable dans les territoires.

Certaines EPL, en effet, sont très investies dans la production de logements et notamment de logements sociaux et dans les domaines de la rénovation énergétique et de l’innovation. Elles représentent à ce titre des acteurs fers de lance de la relance de la construction, de la mise en œuvre de la transition énergétique.

Qu’est-ce qu’une « EPL » ?
Entre service public et esprit d’entreprise, les entreprises publiques locales (EPL) sont au service des collectivités locales, des entreprises et des habitants de leurs territoires. On compte 1200 EPL en France, soit 60 000 salariés, qui permettent aux élus locaux de gérer sur leur territoire des missions de service public dans divers domaines : logement, énergie, déchets, loisirs, mobilité, aménagement du territoire…
Le congrès des Entreprises publiques locales (EPL) se réunit cette année les 11, 12 et 13 octobre 2016 à Marseille sur le thème « Dynamiser l’économie locale ».