A la une >>

A Lille, Emmanuelle Cosse fait de l’habitat durable l’une des priorités de son action

29 avril 2016| Mis a jour le 8 juillet 2016

Ce vendredi 29 avril, au lendemain de la Conférence environnementale, la ministre du Logement et de l’Habitat durable s’est rendue dans la métropole lilloise pour échanger avec les acteurs locaux de la transition écologique dans le secteur de l’habitat et soutenir leur mobilisation.

Pour Emmanuelle Cosse, l’enjeu principal pour une concrétisation de l’Accord de Paris est d’ « entrer dans une nouvelle ère de la conception et de l’organisation de nos lieux de vies, qui constituent notre premier environnement : nos habitats, nos quartiers, nos territoires. »

Le nouveau Mons préfigure les nouvelles générations d’écoquartiers

A Mons-en-Barœul, près de Lille, la ministre a salué la mutation entamée depuis plusieurs années par les élus et les acteurs du territoire. Ce projet de rénovation urbaine, labellisé écoquartier en décembre 2014, apporte une réponse innovante et démontre que l’on peut transformer un quartier en écoquartier et améliorer ainsi le confort et le cadre de vie des habitants.

Le Nouveau Mons préfigure les nouvelles générations d’écoquartiers : il rend l’excellence environnementale accessible au plus grand nombre, y compris dans les quartiers d’habitat social. Il prend également en compte les dimensions du développement durable moins regardées jusqu’à maintenant : innovation sociale, accès aux services et transports, qualité carbone… conformément aux nouvelles orientations voulues par la ministre pour le label écoquartier.

La rénovation énergétique : bon pour l’emploi, le pouvoir d’achat et la planète

Emmanuelle Cosse s’est ensuite rendue à la Maison de l’habitat durable de Lille Métropole. Ouverte à tous les habitants de la Métropole européenne de Lille, elle les aide à rénover leur logement en organisant des ateliers et réunions gratuites mais aussi des expositions, et en proposant des conseils et accompagnements personnalisés.

Lors de sa visite, Emmanuelle Cosse a réaffirmé l’engagement du gouvernement aux côtés de tous les acteurs de la rénovation énergétique, qui œuvrent à la fois en faveur du pouvoir d’achat des ménages, pour l’emploi mais aussi pour la planète.

La ministre a également rencontré un groupe de lycéens franco-allemands qui lui ont présenté les résultats leurs travaux sur la requalification des quartiers anciens et l’écologie urbaine.

Le rôle de l’écoconstruction et du secteur du bâtiment dans l’habitat durable

En fin de matinée, Emmanuelle Cosse a visité l’entreprise Création Bois Construction à Lys-lez-Lannoy, fleuron de l’économie régionale, spécialisée dans la conception, la préfabrication et la pose de bâtiments à structure en bois.

La ministre a pu rappeler, à cette occasion, son soutien aux entreprises françaises, porteuses d’avenir, qui innovent dans l’écoconstruction.

L’encadrement des loyers bientôt mis en œuvre à Lille

Dans beaucoup de grandes villes en France, les loyers ont tant augmenté qu’ils sont devenus inaccessibles pour la plupart. Or la mise en œuvre de l’encadrement des loyers, et même leur simple observation, est un facteur de transparence, de modération et d’équilibre entre propriétaires et locataires, qui s’attaque aux pratiques abusives et redonne du pouvoir d’achat aux locataires sans réduire le dynamisme global du marché.

La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a salué la mobilisation de Lille pour mettre sur les rails une politique d’encadrement des loyers. En effet, suite à l’agrément donné le 25 mars 2016 à l’ADIL du Nord pour observer les loyers sur la commune de Lille, la mise en œuvre de l’encadrement des loyers sera effective d’ici la fin de l’année.