X PACA

À Avignon, l’accès à la propriété est possible pour tous !

Publié le 26 février 2015

Accession à la propriété

Sylvia Pinel, ministre du Logement, est venue, jeudi 26 février 2015, poser la première pierre de la résidence Primméa, « À l’Abri du vent », à Avignon dans le Vaucluse, une conception du groupe Vinci construction. Sur les 36 appartements mis en vente, 16 ont déjà trouvé acquéreur, preuve de l’engouement que suscite un tel projet.


Encourager l’accession à la propriété à Avignon pour les ménages modestes

« Pour le prix d’un loyer de logement social, vous pouvez devenir propriétaire », c’est le message que Xavier Jacquety, directeur délégué de Vinci construction, entend faire passer à Avignon.

Avec le concept Primméa, qui va se décliner dans toute la France, le promoteur immobilier a choisi de rassembler tous les acteurs, de la conception à la fabrication, de la commercialisation à la vente, afin de rendre le logement accessible aux ménages aux revenus plus modestes. Alors que le revenu net moyen des ménages français est de 2 350 euros par mois, une famille gagnant 1 800 euros par mois pourra se porter acquéreur d’un appartement de deux pièces à « l’Abri du vent » à Avignon. Le prix d’un appartement dans la résidence Primméa est de 2 400 euros le m2 soit 20 % en dessous du prix du marché avignonnais.

Pour offrir de tels prix, tout a été pensé de façon minutieuse. C’est tout d’abord vers les élus que s’est tourné le promoteur immobilier. « Nous nous intéressons aux zones tendues, où il est difficile de se loger, explique Xavier Jacquety. Nous identifions un terrain et nous allons à la rencontre des élus qui accueillent favorablement notre projet, car ils veulent que leur ville soit ouverte à tout le monde. Et nous achetons les terrains ». À Avignon, le terrain a été acquis à un prix inférieur de 10 à 20 % à celui du marché.

La résidence À l’Abri du vent en chiffres

Immeuble de 36 appartements du 2 au 4 pièces
16 ventes déjà réalisées (9 T2, 3 T3 et 4 T4) représentant près de 45 % du prix total de l’opération
Prix moyen du m2 : 2 400 euros avec une place de parking, soit 20 % en dessous du prix du marché immobilier avignonnais

Une technologie innovante, la construction numérique

Vinci s’est adossé à la technologie de Dassault systèmes, qui a mis au point le concept de construction numérique. Prolongement de la maquette numérique de projet, la construction numérique réunit, dans un monde virtuel superposable au réel, l’ensemble des acteurs de la chaîne de production : l’ingénierie, l’architecture, les bureaux d’étude, et la construction. Tous les processus et l’ensemble des corps de métiers sont intégrés pour visualiser chaque étape de la construction en temps réel, et modéliser l’ensemble du bâtiment et du processus de construction (matériels et leur cycle de vie, tâches à accomplir, planning, état d’avancement, etc.)

« Il s’agit d’une forme d’industrialisation des processus. Les commandes pour le chantier sont rendues plus fluides et les délais plus courts, ajoute Xavier Jacquety. Alors qu’il nous fallait 14 ou 15 mois pour construire un immeuble, on va réussir à édifier « À l’Abri du vent » en 12 mois et, à terme, les chantiers Primméa dureront 9 ou 10 mois ».

Un projet attractif

Afin de conseiller les potentiels acquéreurs, Vinci a choisi pour partenaire le Crédit foncier. La moitié des premiers acheteurs de Primméa à Avignon ont moins de 40 ans. Et ont été séduits par l’esthétique de l’immeuble tout autant que par sa situation. La résidence est installée au cœur de l’Agroparc, le Technopôle agroalimentaire régional d’Avignon, en face de l’Institut national de recherches agronomiques (INRA). À proximité de nombreux commerces, « À l’Abri du vent » n’est qu’à dix minutes du centre d’Avignon et à proximité de voies piétonnes et cyclables.

Avignon n’est qu’un premier pas pour Vinci construction qui commercialise aussi deux autres résidences Primméa près de Rouen et de Nancy. Le groupe développe 17 projets et prospecte sur 34 autres sites en France. Avec toujours la même philosophie, proposer à la vente des logements à des prix inférieurs de 20 à 30 % à ceux du marché.

Le profil des acheteurs de Primméa À l’Abri du vent

75 % des acheteurs sont issus des environs proches (Avignon, Montfavet, Agroparc…)
25 % des acheteurs viennent des départements voisins (Drôme, Gard, Alpes de Haute Provence, Bouches-du-Rhône)
50 % des acheteurs ont moins de 40 ans (l’un d’entre eux a moins de 25 ans).

 
> En savoir plus sur Primméa

Crédits illustration : Batimage, Architecte : Gallois Dudzik et associés Paris.