A la une >>

Economie d’eau

3 septembre 2013| Mis a jour le 5 mars 2014


L’eau fait partie de notre patrimoine. Au même titre que les ressources énergétiques, la préservation et la mise en valeur de la ressource en eau doivent être prises en compte en fonction de l’intérêt général et des générations à venir.


Dans la construction, une marge de progrès reste à notre portée pour mieux penser la construction au regard de l’épuisement des ressources en eau, de l’assainissement des eaux usées ou encore de la gestion des eaux pluviales.

Réglementation


Une qualité de vie normale exige 80 litres d’eau par jour et par personne. Dans les pays en développement, la consommation se situe entre 20 et 30 litres et dans les pays développés entre 100 et 500 litres.
C’est pourquoi, la loi sur l’eau du 30 décembre 2006 a ajouté au code de la construction et de l’habitation un chapitre législatif portant sur l’économie des consommations d’eau dans les immeubles :
L’article L. 135-1 du code de la construction et de l’habitation impose que toute nouvelle construction d’immeuble à usage principal d’habitation comporte une installation permettant de déterminer la quantité d’eau froide fournie à chaque local occupé à titre privatif ou à chaque partie privative d’un lot de copropriété ainsi qu’aux parties communes, le cas échéant (les logements-foyers ne sont pas soumis à ces dispositions).

Pour en savoir plus


Les aspects réglementaires


La pollution domestique


La récupération des eaux de pluie, leur usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments

Plaquette « Systèmes d’utilisation de l’eau de pluie dans le bâtiment : règles et bonnes pratiques à l’attention des installateurs » DGALN, août 2009 (PDF- 1.8 Mo)


La publication de l’arrêté du 21 août 2008 a jeté les bases des règles applicables à la récupération de l’eau de pluie et à son usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments. Il apparaît aujourd’hui important d’accompagner les professionnels concernés par la mise en oeuvre et l’entretien de ces nouvelles installations. Le présent document, rédigé par un groupe de travail constitué d’institutionnels, de représentants de professionnels et d’experts, présente sous forme synthétique les informations nécessaires à l’exécution des travaux dans le respect des nouvelles dispositions réglementaires et donne des recommandations de conception, de mise en oeuvre, de surveillance et d’entretien des installations. En particulier, les mesures permettant de prévenir les risques sanitaires liés à la coexistence d’un réseau d’eau de pluie et du réseau public de distribution d’eau potable sont détaillées. Ce document a pour vocation de contribuer à l’atteinte de l’un des engagements du Grenelle Environnement : développer la récupération et l’utilisation de l’eau de pluie dans le respect des contraintes sanitaires