A la une >>

Bâtiment et construction

50 mesures de simplification pour la construction

Publié le mercredi 25 juin 2014

Confort intérieur

25 juin 2014 | Mis à jour le 4 février 2016

Découvrez les 2 mesures de simplification pour la construction en matière de confort intérieur.

5. Supprimer le sas entre le cabinet de toilettes et le séjour ou la cuisine

Actuellement, la réglementation impose que le cabinet de toilettes ne communique pas directement avec les cuisines et les salles de séjour.

L’application de cette obligation fait peser une forte contrainte particulièrement sur la conception des petits logements, où cela se traduit par la création d’un « sas » entre le cabinet et les autres pièces. Pour garantir l’accessibilité des sanitaires, le sas a nécessairement une surface minimale importante. L’obligation d’intercaler ce sas consomme une surface difficilement valorisable, qui a un impact sur le confort des habitants de petits logements qui voient leur pièce principale réduite. Cela contraint également fortement la disposition intérieure.

Si cette obligation se justifiait au temps de son instauration, dans un contexte spécifique où il était nécessaire d’œuvrer pour la salubrité et l’hygiène des logements, les modes de vie actuels et le niveau des équipements sanitaires la rendent aujourd’hui obsolète.
Sans remettre en cause l’objectif initial, il sera nécessaire de prévoir une simple porte, et non plus un sas, entre les toilettes et la cuisine ou la pièce où sont pris les repas.

6. Améliorer la lisibilité des exigences liées à la réglementation sur la ventilation