A la une >>

21e rapport sur l’état du mal-logement : Sylvia Pinel confie une mission à la Fondation Abbé Pierre

28 janvier 2016 | Mis à jour le 11 février 2016

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, s’est rendue, jeudi 28 janvier, à la remise du 21e rapport sur l’état du mal-logement en France, organisée par la Fondation Abbé Pierre et réunissant tous les acteurs du logement et de l’hébergement. A cette occasion, elle a notamment confié au délégué général de la Fondation Abbé Pierre une mission pour permettre à davantage de familles en difficulté de se loger dans le parc privé.

« Le logement est l’élément central qui structure les vies et les familles. Il est de notre responsabilité d’adapter sans cesse nos politiques pour qu’elles répondent mieux et plus vite aux besoins. » Sylvia Pinel

Une mission pour mobiliser des logements dans le parc privé à des fins sociales

Depuis plusieurs années, la France fait face à un déficit d’hébergements et de logements disponibles notamment pour les familles en difficulté. Si de nombreux acteurs associatifs, professionnels mais aussi étatiques se mobilisent face à cette situation pour utiliser le parc privé vacant à des fins sociales, il importe aujourd’hui de prolonger et d’accentuer cet effort.

Pour mobiliser plus complètement tous les acteurs et utiliser au mieux l’ensemble des outils existants, Sylvia Pinel a confié une mission à Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre. Cette mission permettra :

  • de dresser un inventaire des dispositifs existants (comme Solibail, les agences immobilières à vocation sociale, les services immobiliers ruraux et sociaux, ou encore les aides à la réhabilitation) afin de les dynamiser, notamment dans les territoires tendus ;
  • de proposer de nouvelles mesures pour mobiliser des logements dans le parc privé, immédiatement disponibles, pour les ménages en difficulté, en complément de ceux du parc social.

Des actions seront engagées par l’ensemble des acteurs dans les trois mois suivant la remise des conclusions de la mission, afin d’accélérer l’accès au logement des familles en difficulté.

L’accès au logement pour tous, une priorité du Gouvernement

Depuis 2012, le gouvernement s’est efforcé, avec l’aide des acteurs de terrain, de faire de l’accès au logement pour tous une priorité. Le nombre de places d’hébergement disponible est ainsi passé de 82 000 à plus de 110 000. La production de logements adaptés, quant à elle, a atteint aujourd’hui 210 000 places.

« Nous agissons déjà, et depuis longtemps, pour améliorer les conditions dans lesquelles nos concitoyens les plus fragiles sont logés ou hébergés. » Sylvia Pinel

En 2015, ce sont au total plus de 7 000 places d’hébergement d’urgence qui ont été créées ; 13 000 places supplémentaires ont aussi été ouvertes pour faire face aux besoins de la période hivernale.

En février 2015 a également été mis en place un plan triennal de réduction des nuitées hôtelièresAu-delà de la recherche d’un toit, ce plan prévoit un accompagnement social renforcé pour les personnes en difficulté.

Enfin, l’intermédiation locative et en particulier le dispositif Solibail, la facilitation de demande d’accès au logement social, le renforcement du prêt à taux zéro (PTZ), le plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles ou encore la caution solidaire Visale sont autant d’actions qui vont en faveur de l’accès à un logement décent pour tous.

Le discours de Sylvia Pinel (PDF- 216.1 ko)

Le communiqué de presse : Sylvia Pinel confie une mission à la Fondation Abbé Pierre pour permettre à davantage de familles en difficulté de se loger dans le privé (PDF- 32 ko)

Crédits photo Une : Arnaud Bouissou / MEDDE-MLETR